Les avantages et les avantages d’utiliser des couches lavables en tissu

Les avantages et les avantages d’utiliser des couches lavables en tissu

Dans le passé, la couche-culotte était un tel problème ; les mères n’avaient d’autre choix que d’utiliser des couches lavables, des épingles maladroites et des housses ennuyeuses.

Suivez ce lien si vous souhaitez connaitre les meilleures poubelles à couche.

Puis ils ont inventé les couches jetables et la plupart des mères ont pensé que c’était un miracle. Aujourd’hui, environ 80 % des bébés utilisent des couches jetables. Mais les couches en plastique sont-elles vraiment meilleures ? Avant d’aller chercher un paquet de Pampers, renseignez-vous sur certains des avantages des couches lavables.

Déterminez le nombre de couches que vous utilisez par semaine et multipliez-le par 52 semaines dans l’année. La prochaine fois que vous irez acheter des couches, regardez combien elles coûtent. Vous constaterez qu’il y a beaucoup de couches, ce qui se traduit par beaucoup d’argent. Le parent moyen dépense de deux à trois mille dollars pour changer les couches de son enfant jusqu’à l’âge de trois ans. Maintenant, allez voir le coût des couches lavables. Bien sûr, ils sont un peu plus chers à l’achat, mais vous n’êtes pas obligé de les acheter chaque semaine à l’épicerie. Les couches-culottes en tissu ont la dépense supplémentaire de faire une lessive supplémentaire chaque semaine, mais cela ne se compare toujours pas au coût des couches jetables.

Maintenant, revenez au nombre de couches que vous avez calculé plus tôt et multipliez ce nombre par le nombre d’autres personnes dans le monde qui utilisent des couches jetables chaque année. C’est un sacré chiffre, n’est-ce pas ? Rien qu’aux États-Unis, 18 milliards de couches-culottes sont jetées dans les sites d’enfouissement chaque année. Non seulement ils prennent des tonnes d’espace, mais ils ne se biodégradent pas. En plus, ils sont juste assis là, pleins de déchets dangereux. L’urine et les matières fécales peuvent contenir des bactéries nocives qui peuvent s’infiltrer dans l’environnement et même dans votre approvisionnement en eau. Bien sûr, les animaux vont aux toilettes à l’état sauvage, mais tous les animaux d’une région ne vont pas au même endroit comme des couches usagées.